29.3.07

Et moi, qu’est-ce que je veux?

Hier soir, je jouais à la belle-mère gentille avec le Gamin qui se sentait un peu mou. J’ai fait chauffer sa soupe et lui ai beurré sa tranche de pain. Je suis tendre et affectueuse parfois, ça m’échappe par à-coup. Qu’il retienne ces gestes dans ses souvenirs précieux! Fallait ben qu’il soit malade pour que je combatte la marâtre en moi.

Lui : « Est-ce que je vais aller mieux demain? Est-ce que je vais pouvoir aller à l’école? »
Moi : « Je pense que oui, Gamin. Mais c’est pas moi qui va décider ça, je suis pas ta mère moi. Les parents, ça sent ces choses-là, si leur enfant va bien ou pas. Mais moi, je suis pas une parent, je l'sais pas. »
Lui : « Ben, t’es quand même une demi-mère! »
Moi : « Heu, oui. Bien sûr! »

De belle-, je suis passée à demi-… Et la marâtre, je la mets où? Le Petit, il voudrait visiblement que je la range dans le fond de la garde-robe. Et moi, qu’est-ce que je veux?

6 Comments:

At 12:03 p.m., Blogger Mamathilde said...

Demie-mère vraiment?

Quand à la marâtre, eh bien, je pense que t'as jamais été aussi douée dans ce rôle que ce que tu crois.

 
At 2:24 p.m., Anonymous mocha19 said...

Dis-moi pourquoi tu jouerais à être marâtre? Tu jouerais à ça pour cacher quoi au juste?

Ce gamin t'aime et ne demande pas mieux que de te voir jouer le rôle de presque-mère...laisse toi aller!!

 
At 11:37 p.m., Blogger Daniel Rondeau said...

Deviens donc une de-midinette. Ça leur plaît, aux nains...

 
At 10:02 a.m., Anonymous dedette17 said...

Je me rappelle autrefois quand j'avais 4 petits gars dans ma vie j'avais trouvé le truc :donner du temps de mon temps avec eux et tout plein de câlins , le reste n'est qu'accessoires

Ta dedette qui ne t'oublie pasxoxo

 
At 10:13 p.m., Blogger Sauterelle said...

Mathilde: oh oh! je ne raconte pas ici mes exploits en tant que marâtre, mais vous laissez pas berner, j'en suis une de première classe!

Mocha: bon bon bon. C'est si facile?

Dan: Aurait fallu que je m'y prenne plus tôt!

Dedette: Bonne réponse, chère

 
At 7:24 a.m., Anonymous Collette said...

Oh là là ...mais marâtre, c'est ce que tu aimes bien te faire croire! Tendre, vulnérable et affectueuse demie-mère... Tu connais assez la jonglerie avec les mots et leur définition pour savoir que la ''vrai maman'' est celle qui aime profondément, protège et affectionne au quotidien. Il est vrai qu'il y a des bio-mamans bien chanceuses d'avoir des ''gamins'' mais ne le savent pas. Mais il y a aussi des ''belle mamans'' qui aime profondément...''les gamins'' qui en ont tant besoin! Quel privilège tu as, profites-en

Affectueusement, Cosima

 

Publier un commentaire

<< Home