1.6.07

C'est vendredi

Vendredi matin au lit avec l’Amoureux. Une journée de congé devant moi, travail en après-midi pour lui. J’entends le Gamin se lever et se préparer pour l’école. L’Amoureux s’extirpe difficilement du sommeil pour aller le saluer, puis revient à mes côtés. Nous continuons le dodo, un peu.

Puis des pensées surgissent du fond de mon demi-conscient : « Je ne finirai jamais à temps tout ce que je dois faire au boulot. » « Non, oublie ça, tu sens pas ta respiration qui s’accélère, rien qu’à cette pensée? » « Ok, ok, je dors. » … « Si on loue un appart, on fera tout peinturer par un pro. Plus simple, plus facile. » « Oui, bonne idée. » « Dors! »

Mais je n’en peux plus. Je roule sur l’Amoureux. « C’est le matin! » « Grrronnnnjourrrrhhhhhhh. » Je glisse un doigt sur ses sourcils, replace quelques poils hirsutes. Je descends le long de son nez, il émet un « mffffhhh » agacé. Il voudrait bien forcer le sommeil plus longtemps. Trop tard. Il est déjà 8 h 37, et je suis bel et décidément bien réveillée. Pas le choix, vieux! Mon doigt glisse près de ses lèvres, c’est le test entre nous.

Mon homme est croustillant, bien sûr, c’est de nature publique. Mais mon homme mord, aussi, c’est moins connu.

CLAC!

Il a mordu! Ça veut dire qu’il est réveillé! C’est le signal : « Hé, on part à quelle heure pour aller chez les Sœurs? Tu crois qu’on trouvera tout plein de beaux meubles? Tu penses qu’il va pleuvoir? Bah, j’irai en métro, c’est pas grave. Je prendrais bien une belle armoire en bois, ou une table de travail. Et tu sais, j’ai pensé qu’on pourrait faire peinturer l’appart au lieu de se taper tout le boulot. Vert, pour la chambre, ça te dit? Et on placera ta guitare à côté de mon piano, on va avoir l’air de vrais musiciens! Faudrait mettre le Gamin à l’harmonica ou à la guimbarde, n’importe quoi, pour qu’on fasse un band rock! »

« Grrrrrduhhhhhcalllllmmme. » Une fossette naît tout de même, ses yeux s'entrouvent et sourient déjà. Il se retourne lourdement et s’écrase sur moi. Le poids de son corps sur le mien, sa main sur ma hanche. Sa bouche, ses lèvres sur mon épaule… « AYOYE! Tu m’as encore mordue! »

J’aime nos matins au lit.

5 Comments:

At 11:11 a.m., Blogger Arielmac said...

Mes matins au lit sont semblables, seulement dans un autre province, dans une autre langue et ado en moins ( est-ce qu'un chien ca compte?).

Ce matin, enlacé nous avons admiré le brouillard sur St-John's Harbour... Je devrais pendre une photo un de ces quatres!

 
At 3:13 p.m., Blogger parisian cowboy said...

les matins au lit c'est la classe...

 
At 12:19 p.m., Blogger HOPE said...

wow je suis tombée sur ton blog par hasard et quel délice! j'adore te lire et je vais revenir :)

 
At 10:49 a.m., Blogger Vertige said...

Je réclame un samedi matin au lit avec mon amoureux... et t'en souhaite d'autre!

 
At 10:48 p.m., Anonymous maman kangourou said...

Je suis jalouse. Oui, oui, je l'avoue. Mes vendredis matin ressemblent plutôt à un jeu Tétris. Des enfants (et adultes, si je m'inclus et mon chum aussi) couchés dans tous les sens dans notre lit supposément conjugal. Le réveille-matin n'a jamais le temps de sonner, il y a toujours Raphael pour nous demander d'aller lui mettre des bonhommes..à 5h45 DU MATIN. Ha les joies de la maternité.

 

Publier un commentaire

<< Home