10.2.07

Dans le bon vieux temps ça se passait de même

Courriel à ma mère, après qu'elle m'ait envoyé un Xe PowerPoint quétaine sur Dans le bon vieux temps ça se passait de même... ça se passait de même dans le bon vieux temps! Elle se disait très nostalgique des années 50-60 où tout était plus simple, semble-t-il.

"Oh mais tu sais, pas besoin d'être aussi vieille que toi pour avoir de la nostalgie... Je raconte souvent la fois où on s'était fait arrêtées toi et moi, j'avais à peu près 6 ans et j'étais assise en avant (oh la mauvaise mère!) et non attachée (ah la diablesse marâtre!). Aujourd'hui, tu serais jugée sévèrement pour cette inconscience. Et tu sais très bien que tu m'as envoyée à l'école primaire la plus défavorisée de la ville... m'exposant ainsi aux autres élèves pauvres et mal habillés. Savais-tu seulement que ma gardienne m'envoyait acheter ses billets de loto au dépanneur, semant la graine du jeu en moi? Je me rappelle aussi que cette gardienne, de milieu et de culture modeste et qui, avant que je ne commence l'école, ne m'a appris ni l'anglais, ni l'espagnol, ni la musique, ni la danse, eh bien cette gardienne, elle nous mettait dehors à grand coups de pied au cul, et c'était pas de discussion : "Il fait beau, vous allez dehors! Trouvez-vous quelque chose à faire, mais vous restez pas en-dedans!" Du coup, on faisait des arches de Noé avec des coccinelles, des sauterelles et autres fourmis. On passait nos grandes journées dans la piscine, sans crème solaire, je pognais des dizaines de coups de soleil, je pleumais allégrement et j'étais brune à la fin de l'été! Janick et moi on marchait sur le bord de la rivière Saint-Charles toute seules pour aller à l'école (et les kidnappeurs, qu'en faisiez-vous?). Même que l'été, on s'amusait sur le vieux quai de Dorothée, qui menaçait de couler à tout moment et de nous engloutir dans la rivière aux étrons. Nous autres aussi, on descendait "la côte" toutes les deux assises sur un skate-board, pendant qu'une troisième personne (quand on était trois, sinon y'avait personne) checkait si un char s'en venait. Bref, c'était le bon vieux temps... des années 80."

3 Comments:

At 8:58 a.m., Blogger Galad said...

Tout à fait vrai!

Il y avait aussi des germes sur les poignées de portes, des parents qui fumaient à la maison et dans la voiture, des acariens plein les matelas, des armoires remplies de produits toxiques sous l'évier, des cyclistes de 6 ans sans casque protecteur, et j'en passe.

Et pourtant, de toute mon enfance, je n'ai jamais rencontré de jeunes asthmatiques ou maladivement allergiques aux arachides!

Va savoir...

 
At 9:28 a.m., Anonymous mocha19 said...

Mauvaise mère que je suis...mais je te jure que c'était sans mauvaise intention aucune puisque je ne savais pas tout ce que tu faisais chez Betty et tu ne me disais pas non plus ce qu'elle te faisait faire....mais à voir le résultat, je dirais qu'elle et moi et les autres qui t'ont façonné n'ont pas si mal réussi!!!

Ensuite, mon power point n'était pas quétaine du tout puisque ça t'a servi à te rappeler les beaux souvenirs de tes jeunes années.

 
At 9:07 p.m., Blogger Sauterelle said...

Galad: Ça me fait penser à une réplique d'une collègue, en réaction à une autre collègue maladivement dingue du ménage, tsé le poush-poush à plein poumon parce que son kid fait de l'asthme, pis awèye les bactéries, on te change les matelas chaque année, ben en tout cas, ma collègue numéro 1, mère de 3 kids et enceinte d'un autre: "Chez nous c'est peut-être crotté, mais en tout cas mes enfants font pas de l'asthme!" OK c'est basic comme raisonnement, mais bon faut pas virer fou non plus hein!

Ma mère: Non tu n'as pas fait une mauvaise job, mais imagine si tu étais mère de jeunes enfants aujourd'hui: ta gardienne te rendrait des comptes quotidiens avec un résumé détaillé de mes apprentissages de la journée, de mon ingurgitation de légumes verts et je n'aurais certainement JAMAIS mangé du Kraft Dinner pour dîner!

 

Publier un commentaire

<< Home