22.4.06

Je l'adore ce mec...

Monsieur est à Hong-Kong, il me raconte son voyage en classe affaires, l'hôtel 4 * payé par sa compagnie et il se permet ensuite de m'écrire des trucs du genre... Oui, je l'adore! Un copain de Paris.

*

Cedrik dit :
bon du coup, j ai mis mon nom sur la liste des candidats a la mutation
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
à NEW YORKKKKKKKKKKKKKKK
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
moi je veux que tu viennes à NEW YORKKKKKKKKKKKK
Cedrik dit :
je t ai dit?
Cedrik dit :
ils prennent un FUCKING canadien a ma place ??
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
ah les crisses de canadiens
Cedrik dit :
saloperie de canadien bilingue qui nous pique not' boulot a NY
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
héhé
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
il est québécois ou canadien??
Cedrik dit :
canadien
Cedrik dit :
oui, je fais la difference
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
d'habitude les canadien sont pas bilingues
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
ça doit pas être un vrai
Cedrik dit :
il a bosse en france
Cedrik dit :
that's why
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
oh I see
Cedrik dit :
mais effectivement c un faux
Cedrik dit :
il est d origine libanaise
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
ça explique tout
Cedrik dit :
mais il parle mieux anglais que francais
Cedrik dit :
meme s il parle mieux francais qu un quebecois
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
gnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
Cedrik dit :
(j ADOOORE dire des trucs pareils)
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
t'es HORRIIIIIIIIIIIIIIIBLE
Sauterelle - www.unesauterelle.blogspot.com dit :
j'avais oublié à quel point t'étais détestable
Cedrik dit :
bon disons qu il parle le francais de france
Cedrik dit :
;)

2 Comments:

At 9:17 a.m., Blogger Mamathilde said...

Tu le déchiquetteras pour moi svp

 
At 5:19 a.m., Anonymous Cédrik said...

Hé!! Ceci était une conversation privée! Je tiens à préciser que je ne pensais évidemment pas un traitre mot de ce que j'ai écrit.

 

Publier un commentaire

<< Home