3.10.06

Aujourd'hui

J'ai souri quand…

Ce matin, alors que je demandais vitement et sèchement une pochette pour ma CAM au monsieur-derrière-la-vitre, il me répondit d’un ton de vieux bourru sympathique : « Ça vient avec un sourire, ça, mademoiselle! » Alors j’ai souri, un peu gênée de mon attitude « jeune professionnelle pressée ». Je n’ai pas oublié de dire merci.

J'ai été déconcentrée quand…

Ce midi, je dînais/m’entretenais avec une employeuse et/ou employée et/ou partenaire potentielle et je me la jouais « jeune professionnelle ». Elle me montrait son port-folio, où se côtoyaient brochures et dépliants. J’en feuilletais un qui me semblait intéressant, quand je tombe sur une figure connue… mon ex! Et vlan dans les dents. Ça décontenance assez vite...

J'ai ri avec la dite employée/employeuse/partenaire potentielle quand…

En me racontant les dernières démarches qu’elle a faites auprès de ses contacts, elle m'a cité le nom d’un homme de ma ville natale. Je me suis exclamé : « Mais c’était le mari de ma mère! » (qui n’est pas mon père, non, comme la femme de mon père n’est pas ma mère!). Alors on a rigolé comme des folles.

J'ai souri dans ma tête quand…

Ce soir, j’ai parlé avec mon père au téléphone. Il est devenu tout zen. Il a tout vendu. Mon père est rentier! Je ne peux pas m’enlever de l’esprit l’image du but à atteindre dans le jeu de société Destins, où à la fin, après avoir rempli ta voiture de petits pions bleus et roses, tu passes le petit pont (trop cool ce bout-là!) et tu atteins le but ultime, là où tu deviens un homme accompli et heureux : tu es rentier. Punaise, mon père habite la méga-baraque avec une entrée en rond! Je vais aller le visiter plus souvent.

* Destins est sur Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Destins_(jeu)

2 Comments:

At 11:43 a.m., Anonymous mocha19 said...

La première chose à pratiquer quand on se définit comme une "jeune professionnelle" c'est l'humilité auquel on ajoute un sourire! C'est une recette gagnante à tout coup...

 
At 1:16 p.m., Blogger Daniel Rondeau said...

Ton ex (qui n'est pas ton père) est un rentier qui sourit à la vie pour avoir une pochette de plastique avec son dépliant...

(Bon ok, j'avoue, j'en suis à mon deuxième cours de lecture rapide...)

 

Publier un commentaire

<< Home