2.1.08

Les vacances, ça fait mal

Ce sont de belles vacances.

Il y avait ma maman beaucoup, mon papa un peu, ma soeur et ses enfants un brin.

Il y avait les amis délicieux.

Il y avait l'Amoureux tout plein tout plein dans mes bras.

Il y avait tout ceci en vrac :

Les Astérix: Heureux duo!

Les aventuriers du timbre perdu: Une belle surprise parmi les souvenirs! Vous l'aviez reconnu?

Back to the future: Wo-ho, ça groove trop par ici!!

Dead poets society: Mon classique, ça faisait quelques années que je ne l'avais vu

Polar Express: Oui, j'étais excitée comme une puce durant tout le film

... On a eu des vacances semblables, j'imagine? Avez-vous des plaies de divan comme moi? Télé, films, changement de côté aux heures... Vivement le retour au travail, que je retrouve la position assise.

1 Comments:

At 12:11 a.m., Blogger La Fêlée said...

Il se pourrait que quelque part pendant l'année tes plaies de divan te manque. ;)

Dead Poet Society a fait partie de mon adolescence. Restera parmis mes préférés pour l'excellence de Robin William, qui me manque aujourd'hui a chacun de ses nouveaux films.

 

Publier un commentaire

<< Home