2.12.07

Je m'ennuie de mon Amoureux

Vendredi soir, c'était le party de Noël de la mère de son fils. Elle l'a donc laissé à la maison pour la nuit. Ça va, on se dépanne, c'est correct. Nous avons passé une bien agréable soirée certes, mais à 3. Ça décrisse une soirée collé.

*

Hier, c'était un vieux tuyau qui coulait de chez nous jusque chez les proprios du bas. Bon, on coupe l'eau et on laisse les 4 brassées de lavage, le lave-vaisselle, la bouffe et les douches en plan jusqu'à ce que le proprio vienne voir. Il vient. Puis il revient avec le plombier. Ça tape, ça cogne. Ça repart acheter quelque chose. Ça rentre à nouveau, ça salope le plancher. Ça finit par se régler. Ça décrisse une journée tranquillo avec l'Amoureux...

*

Ce matin, c'est la laveuse qui flanche. Et l'Homme en lui s'attaque à la laveuse. Il bidouille, je l'entends râler fort. Même s'il réussit, il sera en beau maudit. S'il réussit pas, je vous en parle pas. Ça décrisse une autre journée tranquillo avec l'Amoureux...

*

Je m'ennuie de mon Amoureux.

6 Comments:

At 3:19 p.m., Blogger La Fêlée said...

Ahhh le syndrôme du "moi moi moi" ! Habituée à être le centre de l'univers de l'autre, tout à coup reléguée au rang de seconde, après l'ado ou après les tuyaux qui pètent. Une fois ça passe, 3 jours de suite et on se sent mise de côté. Puis on a pas le droit de dire à l'autre Heille pis moé ! Alors on dit qu'on s'ennuie. On a pas le droit de dire qu'on aurait aimé mieux que l'ex s'organise pour faire garder ailleurs son ado au lieu de scrapper notre vendredi soir collé, alors on dit qu'on s'ennuie. Pas le droit non plus d'en vouloir à la laveuse ou aux tuyaux ni au concours de circonstance qui fait que c'est tout arrivé en même temps. Alors on dit qu'on s'ennuie. N'allez pas croire que je vous fais la leçon ou quelconque reproche ici, je souffre aussi du "moi moi moi" par intermittance, selon les heures sup, l'ex, les obligations... je peux comprendre souvent, mais des fois moi aussi je dis que je m'ennuie, puisque réclamer une attention que je considère comme mon dû serais vu comme bien égoïste, mal reçu de la part de celui qui a besoin d'une coéquipière dans ce temps là plus que d'une source de tracas supplémentaire.

 
At 9:42 p.m., Blogger Sauterelle said...

C'est bien dit ça! "réclamer une attention que je considère comme mon dû serais vu comme bien égoïste, mal reçu de la part de celui qui a besoin d'une coéquipière dans ce temps là plus que d'une source de tracas supplémentaire." ... bien résumé. Merci!

 
At 10:08 a.m., Blogger Patrick Dion said...

Je ne suis tellement pas là que je ne vois même plus quand elle publie des billets! C'est peu dire.

 
At 9:25 a.m., Blogger lilas said...

Merci Sauterelle, je veins de trouver une manne de vidéoclips aussi jouissifs les uns que les autres, en pleins dans mes goûts.

Bon. Je vais revenir...

 
At 10:19 a.m., Blogger & said...

Primo, j'étais jamais venu, je trouve que tu as un des meilleurs titres de blogs du monde ! Ohh ! Je suis jaloux.

Secundo, euh, prends-toi un amant, ça presse ! Si la moindre laveuse en panne empêche ton jules d'assurer, tu verras, un peu d'auto-suffisance le ramènera sur le « droit » chemin.

 
At 9:40 p.m., Blogger Vertige said...

C'est tout comme moi, le fils en moins, la laveuse en pire...

Bonne année Sauterelle!

 

Publier un commentaire

<< Home